L'hygiène

Pourquoi saigne-t-on en prenant des pilules contraceptives

Pin
Send
Share
Send
Send


Les médicaments contraceptifs sont utilisés pour prévenir l’apparition de grossesses non désirées ou pour normaliser les niveaux hormonaux lors du développement de certaines maladies, telles que les kystes ovariens, l’endométriose, etc. Mais souvent, lorsqu’elles sont reçues, les écoulements vaginaux sont abondants, ce qui, bien sûr, inquiète chaque femme. Ils peuvent être soit muqueux blanc ou sanglant. La sélection lors de la prise de pilules contraceptives peut avoir lieu pour diverses raisons. Et il est très important de les établir rapidement, car lors de la prise de contraceptifs oraux mal choisis (ci-après désignés «ok»), de graves problèmes de santé peuvent survenir et ne peuvent pas être résolus rapidement.

Pour comprendre pourquoi la décharge survient lors de la prise de contraceptifs, il est nécessaire de considérer leur mécanisme d'action. Tous ok contiennent essentiellement des hormones qui inhibent la fonction féminine. Autrement dit, ils empêchent la formation d'œufs à la surface des ovaires, empêchant ainsi son apparition, mais ils ne modifient pas le cycle menstruel. Au contraire, lorsqu’on prend des contraceptifs sous forme de pilule, les mensuels vont «toutes les heures» et en même temps, ils deviennent moins douloureux pour la femme.

Il est nécessaire de prendre les médicaments contraceptifs strictement en suivant les instructions. Si elles sont prises à des moments différents, cela entraînera de graves troubles hormonaux, contre lesquels des processus pathologiques peuvent débuter dans les tissus des organes reproducteurs. Et souvent, ils sont accompagnés de pertes vaginales, qui peuvent être de nature différente.

Le plus souvent, les femmes s'inquiètent des pertes sanglantes et brunes lorsqu'elles prennent bien, ce qui se produit en dehors de la menstruation. Et il y a plusieurs raisons à cela: dépendance de l'organisme, non-respect du régime d'administration du médicament ou retrait brutal de fonds. Et pourquoi cela se produit et quoi en faire, nous allons maintenant discuter plus en détail.

L'écoulement vaginal blanc qui se produit lors de la prise de la pilule contraceptive est complètement naturel. Ils n'indiquent pas le développement de processus pathologiques et ne nécessitent pas de traitement spécial.

Le fait de changer de microflore du vagin renforce le blanc quand on le reçoit. Sous l'action des hormones de la glande, situées à la surface de l'utérus et de son col de l'utérus, elles commencent à produire activement un secret protecteur qu'une femme peut marquer quotidiennement sur sa culotte. Il n'a pas une odeur forte et ne provoque pas de gêne.

Selon les médecins, la leucorrhée physiologique chez la femme peut augmenter à certaines périodes du cycle. À savoir, au début de l'ovulation et quelques jours avant le début de la menstruation. Et même lors de la prise de contraceptifs, ils apparaissent également en grande quantité. Dans le premier cas, leur apparition est due à des processus suppresseurs dans les ovaires (la croissance de l'ovule est ralentie et le processus de sa libération par le follicule est empêché), dans le second cas, à la préparation de l'utérus en vue de la prochaine menstruation.

Tous ces processus sont complètement naturels lorsque vous prenez OK et ne nécessitent aucun traitement. Mais si la nature du plus blanc a changé (ils ont commencé à éliminer l'odeur désagréable, à provoquer l'apparition de démangeaisons et de brûlures), alors vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le fait est que tous ces symptômes sont des signes du développement du muguet, qui dans ce cas peut souvent apparaître en raison de changements dans la microflore vaginale.

Dans le corps féminin, il y a des sauts hormonaux constants en direction de l'œstrogène, puis de la progestérone. Cela vous permet de contrôler le cycle menstruel. Lorsqu'il y a une production active d'œstrogènes, l'endomètre de l'utérus se prépare à la prochaine ovulation et à une augmentation de la synthèse de la progestérone - pendant la menstruation.

Les pilules contraceptives contiennent de petites doses d'hormones et, au tout début de leur consommation, elles risquent de ne pas suffire à arrêter la synthèse active d'œstrogènes, ce qui entraîne un saignement intermenstruel.

Le plus souvent, cela ne se produit que pendant les 1-2 premiers mois du début du traitement, lorsque l'adaptation de l'organisme est observée. Dans le même temps, il peut y avoir des saignements au milieu d'un cycle et son début. Normalement, ils sont maigres (le soi-disant début commence) et ne sont pas accompagnés de sensations douloureuses dans le bas de l'abdomen. Leur apparence ne signifie pas que les pilules contraceptives ne vous conviennent pas. Il est nécessaire de continuer à les boire strictement selon le schéma et dès que la période d'adaptation est terminée, l'écoulement du sang s'arrête après la prochaine menstruation.

C'est important! Ne paniquez pas si vous venez juste de recevoir OK et que vous avez un peu de sang qui coule du vagin. Ceci est naturel, car le corps subit un stress hormonal sévère!

Il est nécessaire de consulter un médecin si le saignement pendant la prise de contraceptifs dure 3 à 4 mois et est accompagné de:

  • Douleur abdominale.
  • Inconfort dans le bas-ventre pendant l'intimité ou lors d'efforts physiques intenses.
  • Engorgement et douleur des seins.

Dans ce cas, si la période d'adaptation est déjà terminée et qu'il y a de plus en plus de saignements lors de la prise de pilules contraceptives, il est nécessaire d'effectuer un remplacement avec env. Selon les périodes exactes du cycle, des saignements se produisent lors de la prise de contraceptifs.

Par exemple, si une femme boit des pilules et a un effet de spotting immédiatement après la menstruation ou au milieu d'un cycle, cela peut indiquer qu'une carence en œstrogènes se produit dans son corps et qu'elle a besoin de médicaments contenant une dose plus élevée de cette hormone.

Si une femme a des pertes sanguines ou brunes avant les règles, cela indique déjà une quantité insuffisante de progestatif dans le corps, et dans ce cas, il est nécessaire de prendre du ca contenant une concentration élevée de cette hormone particulière.

Les saignements au milieu du cycle peuvent signaler le développement de processus atrophiques dans les tissus épithéliaux et nécessitent un traitement immédiat, car une issue importante en cas de perte de sang peut entraîner la mort. En outre, des saignements peuvent apparaître à la suite d'une mauvaise réception de ca, contre laquelle un saut hormonal s'est produit.

Si du sang sort du vagin au milieu du cycle lorsqu’il est pris, alors la meilleure option est sans aucun doute de consulter un médecin. Toutefois, si vous étudiez attentivement les instructions des médicaments contraceptifs, ils indiquent clairement que l’apparition de telles sécrétions est tout à fait normale et s’ils se produisent, il vous suffit de doubler la posologie quotidienne de OK (c’est-à-dire que vous devez prendre deux comprimés au lieu d’un). Il est nécessaire de le faire jusqu'à ce que le fond hormonal soit normalisé et que la décharge ne s'arrête pas.

C'est important! Vous ne pouvez pas arrêter de boire bien au milieu du cycle! Cela peut augmenter les saignements, entraîner une détérioration de l'état général et une anémie. En cas d'hémorragie grave, il y a un risque élevé de perte de conscience et de perte de grandes quantités de sang, avec pour résultat que vous pouvez vous retrouver dans un lit d'hôpital.

L'apparition de sécrétions lors de la prise de OK peut être associée non seulement à la période d'adaptation ou à un médicament mal choisi. Étaler du vagin pendant la prise d'un médicament contraceptif peut pour d'autres raisons. Par exemple:

  1. La présence de mauvaises habitudes comme fumer. La nicotine a un effet négatif sur les hormones, réduisant la production d'œstrogènes dans le corps.
  2. Prenez des médicaments. Tous les médicaments ne peuvent pas être associés à des pilules contraceptives. Par conséquent, si vous prenez des médicaments, informez-en votre fournisseur de soins de santé.
  3. Le développement de maladies infectieuses ou inflammatoires du système reproducteur. Vous pouvez les reconnaître par des symptômes tels que la douleur dans le bas-ventre est apparue, la décharge a acquis une odeur désagréable, leur consistance a été modifiée.

N'oubliez pas que s'il existe des écarts par rapport à la norme, vous devez immédiatement consulter le gynécologue. Lui seul sera en mesure de déterminer la cause exacte de la survenue de telles sécrétions et de prescrire un traitement qui permettra de s'en débarrasser rapidement.

Miel pour l'immunité de l'enfant: recettes utiles

Si votre choix est tombé sur les contraceptifs oraux et que ceci est votre première expérience. Que, probablement, vous ferez face à des problèmes tels que: les pertes vaginales lors de la prise de contraceptifs. Il peut s'agir de saignements ponctuels ou de petits saignements menstruels. La survenue de tels symptômes survient le plus souvent au cours de la période où vous venez de commencer à prendre des contraceptifs. Ces sécrétions sont fondamentalement une réaction normale du corps, mais pendant une période plus longue, il convient de noter que ce médicament peut ne pas vous convenir.

Quelle est la cause de la décharge lors de la prise de la pilule contraceptive?

Chez environ 30 à 40% des femmes, le dépistage a lieu au cours des trois premiers mois suivant le début du traitement. Chez certaines femmes, la période dite d'adaptation peut durer jusqu'à six mois. Il y a aussi des femmes chez qui la sortie dure 6 mois et même après un remplacement répété des comprimés, ils ne passent pas.

La principale raison de l'apparition d'une décharge associée au cycle menstruel de la femme. Il s'agit d'un processus de transformation hormonale finement réglé. À l'heure actuelle, il existe une transformation complexe de certaines hormones par d'autres. Initialement, le corps commence à excréter autant d'oestrogènes que possible, préparant ainsi la muqueuse interne de l'utérus à l'ovulation. Commence alors le décalage du fond hormonal en direction de la progestérone. Comme les pilules contraceptives modernes contiennent une petite dose d’hormones, il se peut qu’elles ne soient pas suffisantes au début pour combler vos hormones naturelles. Par conséquent, le sang menstruel apparaît, beaucoup plus tôt que prévu par la nature.

Dans le cas où le saignement est petit et se termine après une période d'adaptation. Nous pouvons affirmer en toute sécurité que vous avez fait le bon choix en matière de contraceptifs oraux et qu’il vaut la peine de les utiliser à l’avenir sans aucun problème. L'essentiel est de suivre l'administration correcte et rapide de ce médicament.

Si, en prenant des pilules contraceptives, des saignements apparaissent, accompagnés de symptômes tels que: sensation de tiraillement dans le bas de l'abdomen, douleur et intensité du saignement accrues, vous devez contacter le spécialiste approprié.

Types et caractéristiques des sécrétions dans les différentes phases du cycle

Lorsque la période d'adaptation de votre corps est terminée, mais que le saignement après la prise de contraceptifs oraux n'est pas encore terminé, la période d'apparition peut indiquer au spécialiste quelle hormone vous avez dans le corps et vous prescrire d'autres médicaments qui vous conviendront davantage.

Des écoulements bruns au milieu ou au début du cycle peuvent indiquer qu'il n'y a pas assez d'œstrogènes dans ces médicaments et que vous devez choisir un contraceptif avec une dose accrue.
La décharge à la fin du cycle indique un manque d'hormone progestative dans ces préparations.

Un grand nombre de sécrétions de nature percée indique une atrophie accélérée des cellules de la muqueuse interne de l'utérus pendant la période d'adaptation. Cela peut indiquer que la pilule a été perturbée et que les niveaux hormonaux ont changé. Avec ces symptômes, il est préférable de consulter un médecin. Vous devez également faire attention au fait que l'arrêt brutal de la pilule au milieu du cycle n'est pas recommandé. Cela peut entraîner une augmentation des saignements, ce qui entraînera une indisposition et une anémie.

Je peux aussi provoquer des saignements pour les raisons suivantes:

  • Utilisation contraceptive désordonnée. Par exemple, n’a pas pris de pilule au moment indiqué dans les instructions.
  • L’apparition de diarrhée ou de vomissements ayant entraîné une mauvaise absorption du médicament,
  • L’utilisation simultanée d’antibiotiques ou de médicaments agissant sur le système nerveux central,
  • Prendre des médicaments contenant du millepertuis,
  • Le tabagisme affecte les hormones et inhibe également la production d’œstrogènes,
  • Maladies gynécologiques.

Si des anomalies apparaissent, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin. Afin de faire les analyses appropriées. Sur la base des résultats du test, le médecin approprié sélectionnera un traitement efficace.

Regarde la vidéo: Les effets secondaires de la pilule - Gynécologie (Janvier 2022).

Pin
Send
Share
Send
Send